Votre circuit de chauffage central ou vos planchers chauffants sont froids à certains endroits ? La facture augmente mais la température reste trop basse ? Votre radiateur ou votre chaudière fait du bruit ? Lors de leur purge, l’eau est colorée ou boueuse ?
Votre installation est peut-être embouée…

Dans un tel cas, pour lui rendre son efficacité, il faudra procéder à un désembouage.
Qu’est-ce ? Comment cela fonctionne-t-il ? Marin Plomberie vous explique tout…

Le désembouage est un procédé de nettoyage du circuit de chauffage central.

 

Quels sont les symptômes ?

Embouage - Marin Plomberie

 

Vous constatez des dysfonctionnements dans votre circuit de chauffage …

  • Vos radiateurs ou votre chaudière font du bruit.
  • Vos radiateurs ou votre plancher chauffant sont froids à certains endroits.
  • Lors de leur purge, l’eau est colorée ou boueuse.
  • Vous avez froid alors que le chauffage marche à plein régime.

Pourquoi ces dysfonctionnements ?

C’est le résultat de la présence de :

Boues et algues - Marin Plomberie

Boues & algues

Tartre - Marin Plomberie

Tartre

Corrosion - Marin Plomberie

Corrosion

Avec le temps, des impuretés se forment dans le circuit : on les nomme des “boues”. Ces boues résultent de différentes causes, dont la corrosion : l’oxygène dans l’eau entraîne l’oxydation des métaux de l’installation, provoque l’accumulation d’oxydes métalliques dans le système et permet la croissance de micro-organismes à basse température (boues & algues).

Cet amas s’entasse dans les canalisations, le circulateur, le purgeur automatique, le blocage des vannes, le robinet de commande thermostatique ou encore dans la partie inférieure des émetteurs.

 

Quelle est l’utilité du désembouage ?

Le désembouage permet une meilleure circulation de l’eau dans le chauffage central, ce qui induit :

Une meilleure performance énergétique : Les boues peuvent obstruer le circuit et réduire le débit d’eau. En conséquence, le système de chauffage doit utiliser plus de puissance, ce qui résulte souvent en une surconsommation d’énergie. Le désembouage permet donc de réduire la consommation d’énergie (jusqu’à 10% dans le cas d’un circuit particulièrement emboué).

Une meilleure durée de vie : Les boues accumulées usent votre installation sur la durée. Canalisations, émetteurs, chaudière, circulateur : de nombreuses pièces du circuit pâtissent de l’embouage. Le désembouage vient lutter contre la détérioration de votre installation et lui permet une longévité prolongée.

 

Quand procéder à un désembouage ?

Un désembouage est conseillé tous les 5 ans à 7 ans maximum pour les systèmes plancher chauffant et tous les 10 ans pour les autres systèmes.
Une analyse de l’eau est recommandée pour les réseaux importants.

 

Comment fonctionne le désembouage ?

  • Contrôle et isolation des organes sensibles (soupape de sécurité, corps de chauffe, etc.).
  • Désembouage chimique : injection d’un produit chimique dans le circuit pour mettre les boues en suspension dans toutes les parties du réseau.
  • Désembouage hydrodynamique : injection d’air ou d’eau à haute pression dans le circuit pour expulser les boues.
  • Injection du traitement préventif anticorrosion.
  • Purge, dégazage et remise en service de votre système de chauffage.
  • Contrôle d’un dosage conforme et sécurisant du traitement préventif, pour une protection efficace dans le temps.

 

Comment reconnaître une installation embouée ?

La vision thermique peut aider au diagnostic.
Sur la photo de gauche, on constate en partie basse une zone froide qui est significative d’une présence de boue ; étant plus lourdes, les boues se déposent au bas des radiateurs.

Pour le plancher chauffant (à droite) qui est en tube PER (non étanche à l’oxygène), un bio film (algues) se forme au niveau des canalisations. Cela explique pourquoi un plancher chauffant se bouchera plus vite qu’un circuit radiateur ; les algues se développent plus vite que la corrosion (sauf installation non-conforme).

Radiateur - Marin Plomberie

Radiateur

Plancher chauffant - Marin Plomberie

Plancher chauffant

On reconnaît un système emboué à plusieurs symptômes :

  • Des zones froides en partie basses des radiateurs.
  • Des installations bruyantes.
  • Une température trop faible alors que la facture est particulièrement haute.
  • Des canalisations bouchées.
  • Une eau chargée.

 

Comment prévenir l’embouage de mon installation ?

Il existe plusieurs méthodes pour limiter la formation des boues dans votre système de chauffage ou climatisation (change over) :

Injecter des produits inhibiteurs anticorrosion dans le circuit.

Utiliser un pot à boues magnétique dégazeur : Nous avons aujourd’hui des générateurs de chauffage, chaudière et pompe à chaleur en tête, dont les échangeurs peuvent présenter des surfaces d’échanges de l’ordre du mm, nécessitant leur protection.
La nouvelle réglementation impose aux fabricants de chaudière la mise en place de circulateurs de classe A dans leurs équipements. Or, ce type de circulateur a la particularité de fonctionner sur aimant permanent, de telle sorte que si l’installation n’est pas protégée par un pot à boue à action magnétique, c’est le circulateur de chauffage qui récupérera tous les résidus ferreux.
Inutile de préciser le coût du remplacement de ce type de circulateur. Il conviendra de protéger, et l’échangeur, et les nouveaux circulateurs arrivant sur le marché.

Purger les émetteurs de chauffage pour réduire au maximum la présence d’oxygène dans le système.

Assurer une maintenance et une traçabilité des interventions faites sur l’installation.

Pot à boues - Marin Plomberie
Certifié conforme - Marin Plomberie

Nous espérons que ce tour d’horizon vous aura permis de mieux comprendre le fonctionnement de votre installation et les possibles solutions qui s’offrent à vous en cas d’embouage.

Pour plus de renseignement, contactez Marin Plomberie !

Coordonnées

Domaine d'intervention :

Type d'intervention :

Traitement de la réponse :

Message :