Vous voulez installer une pompe à chaleur (PAC) mais vous perdez dans tous les modèles disponibles ? Comment faire le bon choix ? Quels critères prendre en compte ?
Marin Plomberie vous aide à y voir plus clair. Aujourd’hui, nous revenons sur le coefficient de performance COP et vous expliquons comment calculer le niveau de performance de votre pompe à chaleur selon vos besoins.

 

Que veut dire COP, COPPA, SCOP ?

Le COP est le coefficient de performance, le rapport entre l’énergie thermique produite et l’énergie électrique consommée. En somme, cet indicateur permet d’analyser le rendement de votre pompe à chaleur.

De façon plus précis, il existe différent coefficients, différents COP :

  • COP machine ou constructeur : déterminé en laboratoire, il suppose une température ambiante de 7°C et est donc assez éloigné de la réalité, surtout durant les saisons froides.
  • COP global : théorique aussi mais plus près de la réalité, le COP global prend en compte tous les composants du système (pompes de relevage de l’eau, circulateurs, etc.).
  • COPPA ou COP Annuel : ici, il s’agit de la performance réelle de la pompe à chaleur, mesurée durant une période complète de chauffage et qui prend en compte les spécificités de l’installation.
  • SCOP : coefficient de performance saisonnier, il est calculé sur une saison de chauffe et prend en compte les changements climatiques extérieurs.

Les COP machine (ou constructeur) et global sont théoriques. Pour une évaluation plus concrète, préférez vous baser sur le COPPA ou le SCOP.

Comment déterminer le COP de ma pompe à chaleur ?

Votre prestataire se doit de vous fournir cette information via une étiquette énergique.

De A à G, G représentant la moins bonne performance, cette étiquette classe la performance de la pompe à chaleur. On estime qu’un COP satisfaisant doit être supérieur à 3 kW (ce qui correspond à la lettre D de l’étiquette).

COP - Pompe à chaleur - Lyon Marin Plomberie

Cependant, le COP que vous trouverez sur l’étiquette énergique de votre pompe à chaleur se calcule à partir d’une température nominale (une température extérieure de 7°C pour une pompe à chaleur air/eau ou air/air ; une température d’eau de napp phréatique de 10°C pour les pompes à chaleur eau/eau). Elle n’est donc pas forcément représentative de la réalité sur une saison de chauffe.

Le COPA ou le COP saisonnier permettent une estimation plus affinée.

Par ailleurs, il est difficile de comparer les COP de deux pompes à chaleur qui diffèrent dans leur fonctionnement. Par exemple, le COP d’une pompe à chaleur air/eau ne sera pas comparable à celle d’une pompe à chaleur sol/sol.

Comment comprendre le coefficient de performance (COP) de ma pompe à chaleur ?

Un COP de 3 kW signifie que votre pompe à chaleur produira 3 kilowatts pour 1 kilowatt consommé.

Concrètement, plus le COP est élevé, plus le système est performant, plus vous faites des économies d’énergie.

Le coefficient de performance maximal est 4,5.

 

Besoin de précision ou d’aide pour choisir la pompe à chaleur idéale ? Marin Plomberie est là pour vous. Demandez-nous un devis gratuit pour l’installation ou la réparation de votre pompe à chaleur.